Patrimoine musical du Hainaut

Région transfrontalière située au carrefour historique de l’Europe, le Hainaut est héritier et dépositaire d’une riche tradition musicale née d’un long métissage culturel tour à tour puisé aux influences françaises, flamandes, espagnoles, autrichiennes, allemandes, anglaises et italiennes.

La collection Patrimoine musical du Hainaut se consacre à la publication et à la diffusion d’œuvres inédites qui lui sont liées sous la forme d’éditions scientifiques accessibles aux professionnels comme aux amateurs de musique.

Plus largement, la collection accueille les œuvres inscrites au répertoire du Chœur de chambre Harmonia Sacra ou interprétées dans le cadre du festival valenciennois Embar(o)quement immédiat !

Fabien Guilloux


Jacques Duponchel (fl. 1652-1685)

Originaire de Douai, le franciscain conventuel Jacques [Giacomo] Duponchel ou Du Ponchel (fl. 1652-1685) débute sa carrière d’organiste et de compositeur dans les Pays-Bas autrichiens puis, après un bref passage à la cour des ducs de Bavière à Bonn dans les années 1640, se fixe définitivement en Italie au service du cardinal Antonio Bichi (1614-1691). De 1663 à 1665, on le retrouve ainsi organiste à la cathédrale d’Osimo (Marche d’Ancône) tout en assurant en parallèle la charge de Préfet de chœur au couvent des Franciscains de la même ville. Entre 1665 et 1670 il occupe le poste de Préfet de la musique à la basilique romaine des Saints-Apôtres, puis se réinstalle à Osimo de 1670 à 1685, date à laquelle nous perdons sa trace.

Réputé pour ses talents de compositeur et de pédagogue, Jacques Duponchel fut particulièrement apprécié de ses contemporains. Trois recueils de musique imprimée nous ont été conservés : Psalmi vespertini (Rome, 1665), Sacrae cantiones (Bologne, 1671), Messe (1 / Rome, 1676 ; 2 / Venise, 1685) ainsi qu’un psaume publié dans une anthologie de Salmi vespertini (Rome, 1683).